La clé des services de qualité : Guide d’information sur le Fonds pour la garde d’enfants

Partager

Jeudi 17 Novembre 2016

La clé des services de qualité : Guide d’information sur le Fonds pour la garde d’enfantsLe STTP et la garde d’enfants

« C’est un programme formidable. Notre syndicat est progressiste. Traiter les gens comme des êtres humains, c’est important. Le travailleur n’est pas une machine. C’est un être qui pense. »

- Marcel St. Louis, commis

 

Au STTP, la garde d’enfants est une responsabilité collective et une question d’équité importante.

  • Il est injuste de laisser les parents se débrouiller seuls pour trouver et payer des services de garde et d’éducation de jeunes enfants, surtout si l’on tient compte des pressions sociales et économiques qui s’exercent aujourd’hui sur les familles des travailleurs et travailleuses. Par ailleurs, les services de garde de qualité pro fitent non seulement aux parents et aux familles, mais aussi à toute la société.

  • Grâce à des services de garde de qualité qui répondent à leurs besoins, les parents peuvent travailler l’esprit en paix, profiter de leur vie familiale et offrir à leurs enfants un bon départ dans la vie.

  • Les femmes en particulier doivent pouvoir compter sur des services de garde fiables et de qualité pour accéder au marché du travail et y rester, tout en participant pleinement à la vie familiale et à la vie syndicale.

Les premières années sont importantes

Il est maintenant reconnu que les cinq premières années de la vie déterminent le développement affectif, intellectuel, physique et social de l’enfant pour le reste de sa vie, et que ces années influent aussi sur la santé et la richesse de la société d’aujourd’hui et de demain. N’est-il donc pas essentiel que nous assurions tous à nos enfants le meilleur niveau de soins et d’éducation possible pendant leurs premières années de vie?

Le STTP est de cet avis. La lutte acharnée qu’il a menée pour obtenir un Fonds pour la garde d’enfants démontre à quel point les employeurs sont réticents à aider les parents à concilier leurs obligations familiales et professionnelles. Elle montre que la plupart des gouvernements considèrent encore les premières années de vie comme étant la période de développement la moins importante alors qu’en fait, elle est la plus importante. La lutte du STTP démontre par-dessus tout que le progrès est possible lorsque les travailleurs et travailleuses s’unissent pour revendiquer que les services de garde deviennent une priorité.