FFRS – Travailler un jour férié

Partager

Mardi 12 Décembre 2017
2015-2019/293

En raison de l’augmentation soutenue des volumes de colis, Postes Canada offre de plus en plus de travail la fin de semaine et les jours fériés. Si vous travaillez au cours d’un jour férié, il est important que vous soyez payés correctement.

 

Comment devriez-vous être payés?

La clause 16.03 de la convention collective des FFRS indique ce qui suit :

16.03              Travail un jour férié

L’employée ou l’employé qui doit travailler un jour férié reçoit son salaire normal pour ce jour et, pour les heures de travail effectuées, une somme additionnelle correspondant au taux de salaire normal majoré de moitié (1½).

 

Autrement dit, que vous travailliez ou non au cours du jour férié, vous êtes payés au taux de salaire normal. Si vous travaillez, vous obtenez, pour les heures travaillées, une somme additionnelle correspondant à votre taux de salaire normal majoré de moitié. Postes Canada soutient que si vous ne faites que livrer des colis, votre « salaire » correspond à votre temps de conduite et que vous n’êtes pas payés au taux normal majoré de moitié pour livrer des envois à remettre en mains propres. Pour sa part, le STTP soutient que vous devriez être payés au taux majoré de moitié de votre salaire normal. Votre salaire normal correspond à la différence entre le montant de votre rémunération annuelle et celui de vos dépenses d’utilisation d’un véhicule.

 

Avez-vous travaillé le 13 novembre dernier?

Si vous avez travaillé le lundi 13 novembre dernier, qui était un jour férié, vous auriez dû être payés conformément à la clause 16.03, c’est-à-dire au taux majoré de moitié de votre « salaire normal » pour « les heures de travail effectuées » ce jour-là. Postes Canada affirme que seul le temps de conduite est payé au taux majoré de moitié. Sa position ne respecte pas les dispositions de la convention collective.

 

Vous n’avez pas été payés correctement

Postes Canada a indiqué qu’elle paierait au taux majoré de moitié le temps de conduite des employées et employés qui ont travaillé le 13 novembre 2017. Le Syndicat estime que la position de Postes Canada est erronée. Par conséquent, communiquez avec votre section locale et remettez-lui votre bordereau de paie. Il faut obliger Postes Canada à rendre des comptes et à se conformer aux dispositions de la convention collective. Le Syndicat continue d’examiner cette question et il décidera des prochaines étapes.

 

Solidarité!

Rona Eckert
Permanente syndicale nationale - Consultation
Fichier jointTaille
FFRS – Travailler un jour férié (pdf)538.28 Ko