Le mouvement syndical a clairement exprimé sa position – Congrès du travail du Canada 2017

Partager

Vendredi 19 Mai 2017

La semaine dernière, plus de 3 000 militantes et militants syndicaux ont pris part, à Toronto, à l’assemblée générale du Congrès du travail du Canada (CTC). Ce fut une occasion extraordinaire d’échanger avec des consœurs et des confrères de partout au pays et de participer à des discussions clés sur l’orientation du mouvement syndical. La délégation du STTP a su faire entendre sa voix en revendiquant de meilleurs services postaux publics et en exhortant le mouvement syndical à mobiliser les travailleurs et travailleuses pour qu’ils remettent en question les visées des employeurs et des gouvernements.

Le STTP est fier d’avoir contribué à la réélection du confrère Donald Lafleur à un poste de vice-présidence du CTC. Le confrère Lafleur est un militant de longue date du STTP, et sa présence aux plus hautes instances du CTC témoigne de nos efforts soutenus pour promouvoir la solidarité au sein du mouvement syndical. Il mène de front de nombreuses batailles : éducation, santé et sécurité, syndicalisation et justice – sociale, environnementale et économique. Nous sommes convaincus qu’il poursuivra son travail acharné au cours des années à venir.

L’assemblée générale du CTC est la tribune où les syndicats de tout le pays peuvent présenter des résolutions pour orienter le mouvement syndical. Je tiens à mentionner deux résolutions qui ont été adoptées : la première porte sur les enjeux postaux que défend le STTP; l’autre a trait aux droits de la personne des prisonniers palestiniens.

Les déléguées et délégués à l’assemblée générale ont adopté une résolution mixte détaillée sur les services postaux. Ainsi, notre lutte en faveur de l’expansion des services et contre les compressions, la déréglementation et la libéralisation bénéficie de l’appui des 3,3 millions de membres du Congrès du travail du Canada. Si les libéraux tardent à prendre leur décision, le mouvement syndical, lui, a clairement exprimé sa position.

Le STTP a été l’un des premiers syndicats à parler de l’occupation de la Palestine. Pendant des années, cette question a été un sujet tabou au sein du mouvement syndical canadien. Que la résolution connexe ait été débattue à l’assemblée générale du CTC témoigne non seulement de l’évolution du mouvement syndical, mais aussi des progrès réalisés concernant les enjeux semblables.

Les membres du STTP peuvent être fiers du rôle qu’ils jouent au sein du mouvement syndical. Ils militent pour des enjeux progressistes et prônent un syndicalisme axé sur la lutte des classes.

 

***

Résolutions 

POSTES CANADA

LE CONGRÈS DU TRAVAIL DU Canada (CTC) DOIT demander au gouvernement fédéral :

a)    d’exiger de Postes Canada de mettre un terme définitif aux compressions dans les services postaux et de rétablir le service de livraison du courrier à domicile là où il a été aboli depuis 2013 ;

b)    d’élargir les services postaux du Canada de telle sorte qu’ils englobent des services bancaires publics et un leadership environnemental comme il est préconise dans le cadre de la campagne « Vers des collectivités durables », y compris préconiser :

  1. l’expansion des services de Postes Canada, notamment la mise sur pied d’un service national de suivi auprès des personnes âgées, assuré par les factrices et les facteurs;
  2. la transformation de bureaux de poste en carrefours communautaires où seront offerts des services publics de base, des services bancaires et des services de communication améliorés, là où e besoin existe;
  3. la mise en œuvre à l’échelle nationale d’un réseau de bornes de recharge pour véhicules électriques a l’extérieur des bureaux de poste des régions où un tel service n’est pas offert;
  4. que Postes Canada continue de mettre à l’essai des projets novateurs qui répondent à des besoins d’intérêt public;

c)     de créer un groupe de travail et de mener un examen public sur les projets de Postes Canada pour l’avenir des services postaux afin de déterminer les nouveaux services financiers et bancaires qui pourraient être offerts pour augmenter le nombre de services payants permettant de maintenir l’existence d’un service public postal solide, durable et en bonne sante financière pour les générations à venir.

LE CTC encouragera les affiliés et conseils du travail :

a)    à exiger du gouvernement et de Postes Canada qu’ils renoncent à la fermeture des bureaux de poste et à la réduction des effectifs et des heures d’ouverture, ainsi qu’à abandonner tout projet de privatisation ou de dérèglementation de Postes Canada;

b)    conjointement avec le STTP et l’ACMPA, à mettre sur pied une campagne de sensibilisation auprès de la population, de ses affiliés, de ses alliés et autres centrales syndicales sur les différentes possibilités d’expansion des services de Postes Canada, comprenant les services bancaires, et que cette campagne dénonce les compressions, la privatisation, ainsi que l’abolition de bons emplois.

GRÈVE DE LA DIGNITÉ DES PRISONNIERS PALESTINIENS

LE CONGRÈS DU TRAVAIL DU CANADA (CTC) DOIT:

a)    demander au gouvernement canadien d’excercer des pressions sur Israël pour qu’il cesse de violer le droit international en détenant illégalement des Palestiniens et les privant de leurs droits humains fondamentaux, ainsi que leurs droits civils et politiques; 

b)    travailler avec les fédérations syndicales internationales, les affiliés et les organisations de la société civile au Canada sur des campagnes qui appuient les prisonniers palestiniens; 

PARCE QUE plus de 1 600 prisonniers palestiniens poursuivent leur grève de la faim entamée le 17 avril 2017;

PARCE QUE les principales demandes des grèvistes de la faim sont les suivantes: la fin du déni de visites par les proches, le droit à des soins de santé appropriés, le droit à l’éducation en prison et la fin de l’isolement cellulaire et à la “detention administrative”;

PARCE QUE le CTC appuie le droit du people palestinien à l’autodétermination nationale et la fin de l’occupation israélienne illégale afin d’établir une paix juste dans la région.

ab/scfp 1979

Mike Palecek
Président national