Nos revendications et la médiation

Partager

Vendredi 9 Février 2018
2015-2019/313
No. 13

Le processus de médiation est en cours. Chacune de nos revendications demeure à l’ordre du jour des négociations et nous ne ménageons aucun effort pour faire comprendre à Postes Canada pourquoi nos revendications sont tellement importantes pour nous tous. Nous devons tous continuer de rappeler à l’employeur que nous voulons améliorer nos conditions de travail, nos salaires et nos avantages sociaux, obtenir des effectifs suffisants, accroître et améliorer les services offerts à la population, et écologiser davantage les activités de Postes Canada.

 

De quoi discutent les parties?

Nous poursuivons un calendrier de médiation très intense. Nous avons discuté de nombreuses questions clés, entre autres celles-ci : réorganisations et observatrices et observateurs syndicaux, charge de travail, surcharge, avenir de la livraison, droits de la personne, travailleuses et travailleurs temporaires, employées et employés de relève sur appel, effectifs, droits syndicaux et écologisation de Postes Canada. Le processus de médiation comprend des discussions sur les « besoins et préoccupations » et les « options possibles ».

 

Une seule convention collective

Nous devons tous rappeler à Postes Canada que nous sommes déterminés à obtenir une seule convention collective et l’équité pour l’ensemble de nos membres. Nous devons transmettre ce message à l’employeur chaque fois que nous en avons l’occasion. Notre message est simple et logique : tous nos membres qui traitent et livrent le courrier méritent des améliorations à leurs conditions de travail, à leurs salaires et à leurs avantages sociaux.

 

L’équité salariale et les négociations

Le processus d’équité salariale a été retardé en raison des tactiques de Postes Canada, mais cette situation ne nous fera pas perdre de vue nos objectifs dans le cadre des négociations. Nous devons continuer de faire progresser nos revendications et d’envoyer un message fort à Postes Canada au sujet de l’équité, de l’égalité et des améliorations à apporter aux conditions de travail de tous les travailleurs et travailleuses des postes.

 

Agissez maintenant pour de meilleures conditions de travail et l’équité!

 

Solidarité!

Nancy Beauchamp
Négociatrice en chef, unité des FFRS
Sylvain Lapointe
Négociateur en chef de l’unité urbaine
Fichier jointTaille
Nos revendications et la médiation (pdf)474.94 Ko