Nous nous attendions à plus du Cadre national pour l’apprentissage et la garde des jeunes enfants

Partager

Jeudi 15 Juin 2017

Pour diffusion immediate

OTTAWA – Le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) est déçu de la très attendue entente-cadre fédérale et provinciale-territoriale pour l’apprentissage et la garde des jeunes enfants.

« On nous avait promis que le cadre allait servir aux gouvernements de fondement pour définir une vision à long terme offrant à tous les enfants un accès à des services de garde de qualité », a déclaré Jan Simpson, 1re vice-présidente nationale du STTP. « L’annonce ne dit rien de tel. Elle porte sur les problèmes liés au cadre du système actuel, qui est un marché réglementé, et non pas un système conçu pour offrir des services à tous les enfants. »

Au lieu d’établir les bases d’un système universel, le cadre porte sur le premier versement de fonds fédéraux pour les familles dont les besoins sont les plus grands. Il ne vise pas l’ensemble des familles.

Le cadre exige que les gouvernements provinciaux et territoriaux accordent la priorité au financement de services destinés aux populations difficiles à servir, notamment les personnes vivant en milieu rural ou dans des collectivités éloignées, et celles qui ont un horaire de travail atypique (autre que de 9 h à 17 h, du lundi au vendredi). À ce sujet, Jan Simpson ajoute que « la meilleure façon de répondre aux besoins de tous consiste à mettre sur pied un système universel bien planifié et financé. C’est un tel système que nous cherchons à obtenir. »

Le STTP va continuer de travailler à ce dossier en étroite collaboration avec d’autres syndicats et organismes de défense des intérêts. Pour répondre aux besoins de tous les enfants et les parents, il nous faut un système d’éducation de la petite enfance de grande qualité, global et financé par le secteur public. Nous devons faire en sorte que les gouvernements remplacent la formule fondée sur le marché par un système convenant à tous.

 

-30-

 

Renseignements : Farouk Karim, 613-882-2742 ou fkarim@cupw-sttp.org