Paie en arrérages

Partager

Lundi 4 Décembre 2017
2015-2019/290

Durant la dernière ronde de négociations, le STTP et Postes Canada ont convenu de remplacer le système de paie actuel par un système de paie en arrérages. Ce changement, qui vise uniquement les membres à plein temps de l’unité urbaine, entrera en vigueur en janvier 2018, et n’aura aucun impact sur le montant de la paie.

 

Pourquoi ce changement?

À l’heure actuelle, seuls les membres à plein temps de l’unité urbaine ne sont pas visés par un système de paie en arrérages. Leur paie est calculée et traitée avant même qu’ils aient travaillé leurs heures régulières de travail. Toutefois, les heures supplémentaires, le paiement des envois sans adresse, les primes de quart et les autres indemnités sont payés en arrérages. Ce système de paie est responsable de bien des erreurs, qui nécessitent des ajustements salariaux, étant donné que l’échéance pour apporter des modifications à la paie tombe bien avant le jour de paie actuel. Le nouveau système de paie devrait éliminer bon nombre de ces erreurs.

 

Quelles seront les répercussions?

La plupart des membres ne verront aucune différence. La première date de paie en 2018 sera le 11 janvier. Les membres à plein temps de l’unité urbaine recevront alors une « paie de transition ». En plus des heures régulières de travail, la paie comprendra les heures supplémentaires, les primes de quart, l’indemnité de repos, le paiement des envois sans adresse et les indemnités de repas pour la période du 17 au 30 décembre 2017.

La paie du 25 janvier 2018 comprendra les heures travaillées entre le 31 décembre 2017 et le 13 janvier 2018, ainsi que les primes et les indemnités s’appliquant à cette période. Vous devez savoir que Postes Canada recouvrera la « paie de transition » (versée le 11 janvier) sur la toute dernière paie avant que le membre quitte définitivement Postes Canada ou accepte une mutation permanente à l’AOPC, à l’AFPC, à l’ACMPA ou à un poste de gestion. Il y aura une mention à cet effet sur le relevé de paie.

 

Qu’arrive-t-il si je suis en congé?  

S’il s’agit d’un congé non payé de longue durée (p. ex., congé pour études, congé d’assurance-invalidité de longue durée, congé de maternité ou parental ou congé personnel), vous ne recevrez pas la « paie de transition ». À votre retour au travail, vous serez visé par le système de paie en arrérages. Vous devrez attendre deux semaines après la fin de la période de paie qui sera alors en cours avant d’obtenir votre première paie. Si vous êtes en congé d’assurance-invalidité de courte durée (PAICD) ou en congé d’accident du travail, vous recevrez la paie de transition (70 % si PAICD; 100 % si accident du travail). Postes Canada est en train de déterminer quelle sera la situation des membres qui touchent les prestations d’assurance-emploi prévues par le PAICD.

 

Solidarité!

Rona Eckert
Permanente syndicale nationale - Consultation
Fichier jointTaille
Paie en arrérages (pdf)367.6 Ko