Élections 2015 : Garde d’enfants

Partager

Jeudi 8 Octobre 2015
2015-2019/037

Contrairement à de nombreux autres pays, le Canada n’a pas de programme national de garde d’enfants. La plupart des parents ont de la difficulté à trouver de bons services de garde réglementés et à les payer. Dans les faits, au Canada, on trouve des places réglementées en garderie que pour 22 % des enfants de moins de 6 ans, soit seulement un enfant sur cinq. Les services de garde réglementés sont encore plus difficiles à trouver si on habite en milieu rural, si on est Autochtone, ou si l’on a un enfant ayant des besoins spéciaux.

De plus en plus de gens au Canada demandent au gouvernement fédéral de faire preuve de leadership et de s’engager à assurer un financement durable. Le gouvernement doit collaborer avec les provinces, les territoires et les communautés autochtones en vue de créer un système public de garde d’enfants fiable et à but non lucratif.

Tous les partis ont annoncé leur politique fiscale. Le soutien du revenu est important, mais les avantages fiscaux de ce genre ne permettent pas de créer des services de garde abordables. Le présent bulletin se penche uniquement sur les services de garde.

 

Parti conservateur du Canada : La garde d’enfants ne fait pas partie du programme électoral du Parti conservateur.

 

Bloc Québécois : Le Bloc Québécois n’a toujours pas annoncé sa position sur la garde d’enfants. Lors des élections fédérales de 2011, la garde d’enfants ne faisait pas partie de son programme électoral.

 

Parti Vert : Le Parti Vert s’est engagé à créer un service de garde universel pour au moins 70 % des enfants de moins de six ans. Il compte rétablir les accords bilatéraux de 2005 avec les provinces et territoires. De plus, les transferts fédéraux devront servir à financer des services de garde publics à but non lucratif. Le Parti Vert affirme aussi que les gouvernements provinciaux devraient établir des normes en matière de qualité et de frais.

 

Parti libéral du Canada : Le Parti libéral s’est engagé à collaborer avec les provinces, les territoires et les Autochtones pour créer un nouveau cadre national pour les programmes d’apprentissage et de garde des jeunes enfants. S’il forme le gouvernement, il compte organiser une réunion dans les 100 premiers jours de son mandat.
Le financement pour la garde d’enfants annoncé par le Parti libéral fait partie d’une enveloppe de financement de 10 milliards de dollars réservée aux infrastructures sociales, qui comprend aussi un investissement dans les logements abordables et les établissements pour personnes âgées.
 

Nouveau Parti démocratique : Le NPD affirme qu’il mettrait en place un programme national universel de services de garde abordables, dont les places ne coûteraient pas plus de 15 $ par jour. Le NPD appuierait ou maintiendrait la création d’un million de nouvelles places en garderie sur une période de huit ans au terme de laquelle le programme serait pleinement mis en œuvre. Il travaillerait aussi avec les provinces, les territoires et les communautés autochtones pour élaborer et financer un programme de garderies prenant appui sur les principes d’accessibilité, de qualité et de prix abordables. Le mandat de ce programme serait enchâssé dans une loi. Il veillerait à garantir un financement stable à long terme et établirait des cibles mesurables et un processus de divulgation publique des progrès accomplis.

 

Que pouvez-vous faire?

Renseignez-vous pour savoir si les candidates et candidats de votre circonscription appuient la création d’un programme national de services de garde.

 

Votez pour des services de garde de qualité.

 

Solidarité,

Mike Palecek
Président national
Fichier jointTaille
Élections 2015 : Garde d’enfants (pdf)75.94 Ko