Étude sur le bien-être au travail : Date limite reportée

Share This

Vendredi 5 Avril 2019
2015-2019/519

Une étudiante au doctorat de l’Université du Québec à Montréal mène une étude sur la santé mentale au travail qui met l’accent sur les travailleurs et travailleuses des postes. Les résultats de l’étude seront très utiles aux travailleurs et travailleuses en général, et au STTP en particulier. De manière générale, l’étude des facteurs de stress et de leurs effets sur la santé mentale permet de s’attaquer aux risques et d’en atténuer et d’en traiter les effets. Le rapport final de l’étude permettra au STTP d’en apprendre davantage sur le stress en milieu de travail et ses répercussions sur la santé mentale.

L’étude vise à mieux comprendre les stress que vous vivez au travail et leurs effets sur votre bien-être. Elle vise aussi à connaître les services susceptibles de vous aider à gérer ces stress.

L’équipe de recherche vous serait grandement reconnaissante de prendre une vingtaine de minutes pour remplir un questionnaire.

L’étude, d’une durée de trois mois, se terminera à la fin du printemps. Il y aura alors un autre questionnaire à remplir, semblable à celui du début de l’étude.

 

À retenir :   

  • Confidentialité. Vos réponses resteront strictement confidentielles et seront utilisées dans le seul but de la recherche. Personne au STTP ni à Postes Canada ne connaîtra vos réponses. 
  • Gratitude. Pour remercier les personnes qui auront participé à l’étude, l’équipe de recherche fera un don à l’organisme caritatif que celles-ci lui auront indiqué parmi une liste sélectionnée d’avance.

  • Remplissez le questionnaire d’ici le vendredi 12 avril.

  • Des questions? Pour en savoir davantage sur l’étude, n’hésitez pas à communiquer, par courriel, avec sa coordonnatrice, Angeliki Pitsikoulis : pitsikoulis.agenliki@courrier.uqam.ca

  

Solidarité,

George Floresco
3e vice-president national