Les travailleuses et travailleurs des postes : une présence rassurante dans les quartiers

Jeudi 1 Octobre 2015

La présence rassurante des factrices et facteurs dans les quartiers est une autre bonne raison qui milite en faveur du maintien de la livraison à domicile. Le témoignage du confrère Luc Meloche, facteur à Longueuil (Québec) en est un exemple frappant :

« Je descendais la rue à pied tout en livrant le courrier lorsque j’ai aperçu Mme Bolduc inconsciente, étendue par terre, face au sol. Souvent, nous avons un contact quotidien avec les clients. Parfois, on constate que le courrier n’a pas été ramassé pendant trois ou quatre jours. Il nous arrive alors de sonner à la porte pour voir si tout va bien. Dans le cas de Mme Bolduc, je sais maintenant qu’elle a des problèmes de santé, Je vais donc demeurer vigilant quand je viendrai livrer son courrier. »

La cinéaste, Kirby Hammond, vient de lancer « The Mail Lady », un court film qui porte sur la consœur Susan Green, factrice à Winnipeg, et les liens qu’elle a noués avec un vieil homme, frappé d’un ACV, à qui elle a porté secours en livrant le courrier. Les sections locales sont invitées à présenter le film. Il suffit de communiquer avec le bureau national. 

Sauvons Postes Canada