Quoi de neuf sur la route - Le blog de Mike

Samedi 5 Septembre 2015

Voilà maintenant plusieurs semaines que nous parcourons ce vaste et beau pays. Partie du Cap Spear, à Terre-Neuve, la caravane« Sauvons Postes Canada » a traversé le pays jusqu’à Port Alberni, en Colombie-Britannique, et poursuit sa route. Je m’étais promis au début d’alimenter régulièrement mon blogue, mais comment faire quand la journée ordinaire ressemble à ce qui suit :

6 h – Levée, café, douche, lit, ménage, et petit déjeuner sur le pouce avant de se diriger à l’établissement postal ou au poste de factrices et facteurs pour rencontrer nos membres à 7 h 30.
de 9 h à 17 h – Participation à un rassemblement ou à une activité communautaire; rencontre avec des intervenants locaux; entrevues avec des médias locaux et en route vers notre prochaine destination, souvent à plusieurs heures de là. Pas de répit sur la route, c’est le travail : Twitter, Facebook, rédaction de bulletins, appels téléphoniques avec des membres et des alliés, et ce, pendant que tout bouge autour de nous!
de 17 h à minuit – Participation à une assemblée publique, puis installation du VR pour la nuit et souper tard en soirée (avant minuit si on est chanceux), enfin quelques heures de sommeil et c’est reparti pour une autre journée. 

La traversée des Rocheuses

 

Avec un emploi du temps aussi chargé – nous venons tout juste de traverser trois provinces en autant de jours – le temps passe trop vite. Impossible de tout raconter. Une chose est certaine toutefois : jamais je n’oublierai le visage et la voix des travailleuses et travailleurs des postes que j’ai rencontrés sur mon chemin. Cette tournée du pays, il a fallu la mettre rapidement sur pied en nous concentrant sur certaines régions clés de la campagne. Donc, nous n’avons pas été en mesure de joindre toutes les sections locales et de dialoguer avec autant de membres que nous aurions voulu. Toutefois, chaque membre que je rencontre me rappelle combien il vaut la peine de se battre pour notre syndicat et nos emplois. 

La consœur Mary Aitken et le confrère Wycliffe Molah à l’exposition automnale de Dryden

 

Il est difficile d’évaluer le niveau d’appui de la population à notre campagne si l’on s’en tient seulement aux médias de masse. Sur le terrain toutefois l’histoire est tout autre. Les travailleurs et travailleuses font partie intégrante de leurs collectivités et les gens le savent. Chaque fois que la caravane s’arrête à un endroit, même si ce n’est que cinq minutes le temps d’aller chercher un café, de faire le plein d’essence ou de prendre une pause à une halte routière, les gens se rassemblent autour de la caravane et nous disent combien ils apprécient ce que nous faisons. Ils signent notre pétition sans hésiter et reviennent avec des amis ou des voisins pour qu’eux aussi la signent. Ils nous disent toute l’importance qu’ils accordent au service postal public, pas seulement pour eux, mais pour d’autres gens de leur entourage. Ils repartent avec des macarons ou une pancarte à installer sur leur parterre. Tous savent exactement qui est le responsable des compressions, les conservateurs corrompus et arrogants de Stephen Harper. 

Soutien de la population à Thunder Bay

 

Tout au long de notre périple, nous avons été accueillis à bras ouvert et nous avons été inspirés par le militantisme des membres. Des présidentes et présidents de section locale ayant un horaire très chargé, des permanentes et permanents régionaux, des déléguées et délégués syndicaux et des membres de la base, poussés à bout par l’employeur, ont passé des heures à préparer l’arrivée de la caravane, à organiser des activités communautaires et à mobiliser les membres dans les lieux de travail pour qu’ils viennent nous saluer. C’est formidable de voir les résultats de leur travail, c’est-à-dire, tous ces gens de la collectivité et tous ces confrères et consœurs de travail réunis autour d’eux.

Tout le monde repart avec son macaron et son affiche de parterre

 

À chacun de nos arrêts dans les collectivités, une candidate ou un candidat néodémocrate est venu nous rencontrer pour réaffirmer l’engagement du NPD à rétablir le service de livraison à domicile. Des candidates et candidats libéraux sont aussi venus à notre rencontre, tout comme des candidates et candidats du Parti vert. Jusqu’ici, les conservateurs n’ont pas donné signe de vie, mais nous avons pris l’initiative de nous arrêter devant le bureau de circonscription de Stephen Harper à Calgary et nous prévoyons le faire à quelques autres rassemblements conservateurs sur notre route.

Devant le bureau de circonscription de Stephen Harper à Calgary

Mike et les Médias

Sauvons Postes Canada