Des milliers de personnes demandent aux conservateurs de tenir des consultations sur le service postal

Share This

Vendredi 12 Septembre 2014

Pour diffusion immédiate

MILTON – Aujourd’hui, pour marquer le 5e anniversaire de l’adoption du Protocole du service postal canadien et souligner le fait qu’il doit maintenant faire l’objet d’un examen, des représentantes et représentants du Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) et d’autres groupes concernés ont manifesté devant le bureau de la ministre Lisa Raitt, à Milton. Ils désiraient ainsi faire clairement savoir au gouvernement conservateur qu’il doit consulter la population au sujet du service postal.

Plus de 10 000 cartes postales signées, portant le message « Nous voulons un examen public! », ont été livrées au bureau de Lisa Raitt pour exiger que le gouvernement respecte les dispositions de son propre Protocole et effectue un examen public du service postal.

« Depuis maintenant près de deux ans, nous essayons d’obtenir une rencontre avec Mme Raitt, la ministre responsable de Postes Canada », a expliqué Denis Lemelin, président national du STTP, durant la manifestation aujourd’hui.

« Ce gouvernement ne consulte pas les gens qui sont touchés par ses actions. Il effectue des compressions sans se soucier des conséquences », a affirmé Denis Lemelin.

En décembre 2013, après l’annonce du plan en cinq points de Postes Canada, le STTP a écrit à Mme Raitt pour lui demander de mettre le plan en suspens et de profiter de l’occasion de l’examen du Protocole pour tenir des consultations avec la population. Jusqu’à maintenant, la ministre Raitt a refusé de rencontrer le STTP. Selon le syndicat, elle refuse aussi de discuter de la réduction des services postaux.

« Postes Canada appartient à la population. Cette dernière devrait avoir son mot à dire. Il est temps de suspendre les compressions et de parler de l’avenir », a déclaré M. Lemelin.

« Aujourd’hui, nous prévenons Lisa Raitt et les conservateurs qu’ils ont beau courir, ils ne pourront pas échapper aux conséquences de leurs actions. Leur appui en faveur des compressions aux postes et leur refus de tenir des consultations à ce sujet seront deux enjeux importants des élections fédérales en 2015. »

-30-

Pour obtenir de plus amples renseignements, communiquez avec Aalya Ahmad, service des communications du STTP, 613-327-1177.

On peut consulter le Protocole du service postal canadien sur le site Web suivant : www.tc.gc.ca/fra/medias/fiches-information-postescanada-1770.htm