Des progrès?

Partager

Jeudi 11 Août 2016
2015-2019/164
No 61

Nous avons tenu des rassemblements pour montrer au gouvernement et à Postes Canada que nous sommes prêts à faire valoir nos revendications.

Ce que dit Postes Canada

Postes Canada dit aux médias et à ses clients que « Postes Canada et le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes demeurent à la table de négociation, mais le manque de progrès est décourageant. » Elle a aussi déclaré ce qui suit : « Comme vous le savez, Postes Canada a exprimé le vif désir de négocier sans menace d’un lock-out. Même si le STTP a déclaré à maintes reprises qu’il n’a pas l’intention de déclencher une grève, la menace de donner un préavis de grève de 72 heures demeure toujours une possibilité très réelle. » Quel message Postes Canada envoie-t-elle à ses clients? Se prépare-t-elle à émettre un autre préavis de lock-out de 72 heures?

De nombreux enjeux non réglés

Il nous reste encore d’importants enjeux à régler, et Postes Canada ne semble pas vouloir en discuter sérieusement. Elle semble satisfaite de consacrer du temps à discuter de points n’ayant aucune incidence financière, mais évite les enjeux majeurs qu’il faut régler pour arriver à conclure des conventions collectives négociées. La raison pour laquelle « le manque de progrès est décourageant » tient du fait que Postes Canada ne veut pas discuter des enjeux majeurs.       

Quelle est la suite?

Il est impératif que Postes Canada se présente à la table de négociation prête à discuter des dossiers épineux dont la résolution est essentielle à l’obtention de conventions collectives négociées. Elle doit négocier avec sérieux le règlement des dossiers toujours en suspens et cesser de laisser entendre qu’il pourrait y avoir une interruption de service.    

Postes Canada doit négocier : il faut le lui répéter

Postes Canada doit traduire son « vif désir de négocier » en véritables actions. Disons-lui de cesser de faire fuir les clients. La meilleure façon pour Postes Canada de garder ses clients est de se présenter à la table de négociation prête à régler les points en litige.      

 

Postes Canada :
nous vous attendons à la table de négociation! 

Sylvain Lapointe
Négociateur en chef de l’unité urbaine
George Floresco
Négociateur en chef de l’unité des FFRS