Enjeux de Postes Canada : Mythes ou Réalités?

Partager

Jeudi 14 Mai 2015

Postes Canada coûte de l’argent aux contribuables.

FAUX! : Postes Canada a réalisé des profits au cours de 17 des 18 dernières années et elle a remis au gouvernement fédéral 1,5 milliard $ en dividendes et impôts.

Postes Canada a accusé un déficit de 250 millions $ en 2012.

FAUX! : En 2012, Postes Canada a réalisé des profits de 94 millions $. Le rapport du Conference Board du Canada avait prévu un déficit de 250 millions pour 2012!

Postes Canada perdra un milliard $ en 2020.

FAUX! : Ce chiffre provient du rapport du Conference Board du Canada. Il est fondé sur des prévisions erronées qui, déjà en 2012 (l’année précédant la publication du rapport), comportaient un écart de 300 millions $ par rapport à la réalité.

Comment le Conference Board peut-il prétendre être en mesure de prévoir ce qui va se passer en 2020? 

Postes Canada sera déficitaire cette année.

FAUX! : Rien ne porte à croire que l’année 2015 sera moins bonne que 2014, année au cours de laquelle Postes Canada a réalisé des profits de 204 millions $!

Le PDG de Postes Canada, M. Deepak Chopra, siège au conseil d’administration du Conference Board du Canada.

VRAI! : C’est d’ailleurs M. Chopra lui-même qui a commandé l’étude au Conference Board. Autrement dit, il s’agit d’une étude commandée par Postes Canada, financée par Postes Canada, réfléchie et rédigée par le PDG de Postes Canada, pour Postes Canada!

Postes Canada a tenu des consultations publiques concernant l’arrêt de la livraison à domicile.

FAUX! : Postes Canada a tenu des consultations privées, c’est-à-dire sur invitation seulement, dans 46 municipalités. Les citoyennes et citoyens n’ont pas été invités à y prendre part!

Postes Canada a commencé à privatiser le service postal.

VRAI! : Au cours des dernières années, Postes Canada a fermé plusieurs comptoirs postaux qu’elle a remplacés par des franchises, situées dans des pharmacies. Le personnel de ses bureaux franchisés fait le même travail que celui qui était accompli par les travailleuses et travailleurs des postes, mais il n’est pas syndiqué, est rémunéré à un salaire moindre et ne connaît pas tous les produits et services.

Les volumes de la poste-lettre diminuent.

VRAI! : Oui, mais en contrepartie, le marché des colis augmente constamment. Dans la dernière année, la livraison des colis a augmenté de 30 %!

Il n’y a pas d’autre solution pour assurer la viabilité de Postes Canada.

FAUX! : Le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes demande à Postes Canada d’instaurer de nouveaux services, p. ex. les services bancaires.

Au Canada, le marché des banques est déjà saturé; il n’y a pas de place pour une banque postale. 

FAUX! : S’il y a un pays reconnu pour avoir une banque à chaque coin de rue, c’est bien la Suisse et, surtout pas le Canada! La Suisse possède pourtant une banque postale. En 2012, la poste Suisse a tiré 71 % de ses profits d’exploitation de ses activités bancaires.

Postes Canada a déjà mené une étude sur la possibilité d’offrir des services bancaires.

VRAI! : Durant quatre ans, Postes Canada a mené une étude secrète sur les services bancaires. L’étude semble indiquer que la voie des services financiers serait une stratégie gagnante    et payante. Postes Canada a mis fin de façon abrupte à l’étude peude temps avant d’annoncer son plan en cinq points. À la suite d’une demande d’accès à l’information, le journal indépendant Blacklock’s Reporter a obtenu le rapport de l’étude intitulée Banking : A Proven Diversification Strategy (Services bancaires : une stratégie de diversification qui a fait ses preuves).Sur les 811 pages du rapport, 701 avaient été censurées…

Le Canada deviendrait le premier pays industrialisé à ne plus livrer le courrier à domicile.

VRAI! : Le Canada serait le seul pays du G7 à ne plus livrer le courrier à domicile. Le G7 regroupe les sept pays les plus industrialisés, soit l’Allemagne, le Canada, les États-Unis, la France, la Grande-Bretagne, l’Italie et le Japon.

Que pouvez-vous faire pour Sauver Postes Canada?

Vous pouvez demander au gouvernement Harper d’effectuer un examen public du mandat de Postes Canada. Vous pourriez ainsi soumettre des commentaires ou un mémoire. Nous avons besoin de votre aide pour continuer à vous offrir les services auxquels vous avez droit. Si le gouvernement Harper refuse de nous écouter, alors nous ferons entendre nos voix lors des prochaines élections fédérales qui se tiendront en 2015. Pour contacter Postes Canada, composez le 1-866-607-6301.

Nous devons tenir compte du vieillissement de la population ainsi que du nombre grandissant de citoyennes et citoyens à mobilité réduite. Nous devons tout faire pour continuer à livrer le courrier à la population et sauvegarder un service qui lui est si cher.

C’est ENSEMBLE que nous aurons gain de cause!