Jour de la Terre – 22 avril

Share This

Mercredi 22 Avril 2015
2-011-2015/395

Créer en 1970, le Jour de la Terre est reconnu par les Nations-Unis et de nombreux pays. Ici au Canada, il y a malheureusement peu de choses à célébrer ces temps-ci. En effet, les conservateurs de Stephen Harper ne disposent aucun plan que ce soit de la lutte contre les changements climatiques, le développement de l’énergie propre ou la participation du Canada dans l’économie de demain. Le gouvernement Harper a fait le contraire de ce qu’il fallait. En fait, les rapports du gouvernement eux-mêmes indiquent clairement qu’il ne faudrait rien de moins qu’un miracle pour atteindre des objectifs climatiques inadéquat en 2020. 

Au lieu de cela, le gouvernement fédéral a : 

  • Bloqué le développement de l’énergie propre au Canada 
  • Bloqué le développement de l’énergie propre à l’étranger 
  • Rompu ses promesses au Canada 
  • Rompu ses promesses à l’échelle internationale 
  • Muselé les climatologues 
  • Démantelé des lois environnementales 
  • Livré une bataille médiatique plutôt que de combattre la pollution ou de créer des emplois 
  • Continué de subventionné de grandes compagnies pétrolières 

Il faut maintenir la pression sur le gouvernement Harper, non seulement le jour de la Terre, mais au quotidien. Bien que le gouvernement conservateur de Harper ait encore à prendre des mesures d’envergures sur des changements climatiques, les canadiennes et les canadiens sont conscient que le monde aurait dû agir depuis longtemps. 

Heureusement, les solutions sont à portée de mains : 

  • Les transports publics 
  • Les trains à grande vitesse 
  • L’écoconstruction 
  • Les énergies renouvelables (éoliennes et solaires) 

Soyons la génération du changement! 

Solidarité,

Serge Champoux
Permanent syndical national - Santé et sécurité (2008-2015)
Fichier jointTaille
Jour de la Terre – 22 avril (pdf)163.78 Ko