L’ARBITRAGE SE POURSUIT : UNIS, NOUS VAINCRONS

Share This

Jeudi 29 Août 2019
2019-2023/025

Les audiences d’arbitrage ont repris la semaine dernière, après une interruption de six semaines en raison de la disponibilité de l’arbitre et des procureurs. Postes Canada a présenté sa preuve pour la première fois.

Nous sommes conscients que le processus d’arbitrage s’éternise et qu’il ne semble pas près d’aboutir. Mais étant donné que les changements apportés aux conventions collectives toucheront les membres pendant des années, l’équipe de négociation du STTP tenait à présenter soigneusement l’ensemble de nos éléments de preuve. De nombreux témoins ont été interrogés afin que l’arbitre dispose de tous les faits. Postes Canada présente maintenant sa preuve. Lorsqu’elle aura terminé, nos négociateurs auront l’occasion de réfuter les témoignages et les éléments qu’elle aura présentés.

Le travail de l’équipe de négociation va au-delà des jours passés à la table de négociation ou aux audiences d’arbitrage : il a fallu des jours, des semaines et des mois aux comités de négociation pour préparer le dossier le plus solide possible.

Nous comprenons votre frustration, et nous la partageons. Nous aurions tous préféré qu’une convention ait été négociée dans le respect de notre droit à la libre négociation collective. Nous continuons de demander à Postes Canada de revenir à la table de négociation, car notre équipe de négociation croit vraiment pouvoir conclure une entente.

Malgré ces frustrations, je suis fière des membres, qui continuent d’offrir aux clients un service hors pair et des plus professionnels. C’est grâce à vous que la population aime tant le service postal public. Sachez que votre travail ne passe pas inaperçu.

Nous ne resterons toutefois pas les bras croisés. Nous allons mettre nos enjeux à l’avant-plan de la campagne électorale fédérale, et nous allons nous concerter d’un océan à l’autre pour élire des candidates et candidats favorables aux intérêts des travailleuses et travailleurs des postes.

Il nous faut de nouvelles conventions collectives, de meilleures mesures en matière de santé et de sécurité, et une rémunération équitable pour le travail que nous faisons. Il faut que Postes Canada cesse de recourir aux heures supplémentaires pour être en mesure de respecter les délais de livraison. Nous avons besoin d’un gouvernement qui investira dans l’avenir de Postes Canada et de ses travailleuses et travailleurs.

Notre équipe de négociation se bat pour nous dans les audiences d’arbitrage. Faisons de même pendant la campagne électorale!

 

Solidarité,

Jan Simpson
Présidente nationale