La majorité des Canadiens et Canadiennes veulent le maintien de la livraison du courrier à domicile

Partager

Mardi 20 Mai 2014

enfant avec des placards
Photo : Philippe Arbour

 

Pour diffusion immédiate

OTTAWA – La majorité des Canadiens et Canadiennes désapprouvent le plan de Postes Canada de supprimer la livraison du courrier à domicile, révèle un récent sondage. 

En effet, 60 % des répondants à un sondage* de la firme Stratcom s'opposent au remplacement de la livraison à domicile par la livraison à des boîtes postales communautaires.  

« Dès que Postes Canada a annoncé des réductions de services, que s'est empressé d'approuver le gouvernement Harper, il y a eu un tollé général », a déclaré Denis Lemelin, président national du Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP). « Partout au pays, on voit des gens mettre sur leur gazon une affiche dénonçant les réductions de services. La population se mobilise, et les municipalités agissent », a ajouté M. Lemelin.

Jusqu'à présent, 61 municipalités, soit près de 30 % de la population du pays, ont adopté une résolution ou envoyé une lettre pour appuyer le maintien de la livraison à domicile ou pour dénoncer les réductions de services. **

De plus, six organismes municipaux ont exprimé leurs préoccupations, y compris le caucus des maires des grandes villes de la Fédération canadienne des municipalités, qui représentent 22 des plus grandes villes du pays. À elles seules, ces 22 grandes villes comptent pour 65 % de la population du pays.  

« Il est temps que les conservateurs écoutent la population, sinon, ils devront en payer le prix aux prochaines élections », a déclaré M. Lemelin, qui a tenu à rappeler que les conservateurs, en 2011, ont remporté la victoire avec seulement 39,6 % du vote populaire. 

table des résultats du sondage

-30-  

 

Pour obtenir de plus amples renseignements, communiquez avec Aalya Ahmad, services des communications du STTP, 613-327-1177 ou aahmad@cupw-sttp.org.  

* Les résultats proviennent d'un sondage en ligne effectué du 9 au 10 avril dernier par la firme Stratcom auprès d'un échantillon représentatif composé de 1 512 adultes canadiens choisis au hasard dans l'ensemble du pays.

**Copies des résolutions et lettres des municipalités