Le coronavirus de Chine 2019 - nCoV

Share This

Mardi 28 Janvier 2020
2019-2023/077

Au sujet des Coronavirus 

Les coronavirus constituent une vaste famille de virus dont certains peuvent causer des maladies chez les humains et d’autres chez les animaux. Les coronavirus infectant les animaux peuvent rarement infecter des personnes. Ces derniers peuvent se transmettre plus rarement par contact étroit de personne à personne.

Les infections aux coronavirus humains sont courantes et se traduisent généralement par de légers malaises, semblables à ceux du rhume.

Par contre depuis décembre 2019 un nouveau coronavirus a été détecté à Wuhan, en Chine.

Il fait partie de la famille des coronavirus tout comme les deux coronavirus plus communs soit : 

  • Le coronavirus du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS-CoV) et
  • Le coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (CoV-SRMO).

Un grand nombre des cas initiaux du nouveau virus ont été liés au marché de fruits de mer de Huanan (également connu sous le nom de Wuhan South China Seafood City/South China Seafood Wholesale Market).

Les symptômes incluent :   

  • La fièvre ;
  • La toux ;
  • Des difficultés respiratoires.

 

Ce qu’il faut savoir

Comment se propage l'infection au coronavirus

Les coronavirus humains peuvent infecter le nez, la gorge et les poumons. Ils se propagent le plus souvent : 

  • Par l'air, lorsqu'une personne infectée tousse ou éternue ;
  • Par contact personnel étroit, comme un contact direct ou une poignée de main avec une personne infectée ;
  • Par contact avec des surfaces infectées, suivi du contact de la main avec la bouche, le nez ou les yeux avant de se laver les mains. 

Les autorités sanitaires chinoises et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ont confirmé la propagation de personne à personne. Cependant, on ne sait pas avec quelle facilité le virus se propage d'une personne à l'autre.

 

Ce qu’il faut faire

Prévention de l'infection au coronavirus

Il n'existe pour le moment aucun vaccin pour se protéger contre l'infection à coronavirus humains. Il est toutefois possible de réduire son risque d'infection en respectant ce qui suit : 

  • Se laver souvent les mains à l'eau savonneuse pendant au moins 20 secondes ;
  • Éviter de toucher ses yeux, son nez ou sa bouche sans s'être d'abord lavé les mains ;
  • Éviter les contacts étroits avec les personnes malades. 

À ce jour, rien ne nous permet de croire que le virus peut se propager par le courrier en provenance de la Chine. Nous sommes à l’affût des mises-à-jour au sujet du coronavirus par l’entremise des organismes gouvernementaux provinciaux de santé, Santé-Canada et l’Organisation mondiale de la santé, en autres.

Les travailleuses et travailleurs qui s’inquiètent d’avoir à manipuler des colis ou du courrier en provenance de la Chine peuvent se procurer des gants de nitrile et porter un masque type N-95 jetable.

Nous savons que ce dossier progresse rapidement. Dès que nous serons informés des nouveaux développements, nous vous en ferons part.

Nous vous demandons de faire preuve de vigilance et d’appliquer les mesures préventives mentionnées dans le présent bulletin.

En cas de doute, vous pouvez vous prévaloir de votre droit de refus aux termes de la convention collective de l’unité urbaine (clause 33.13) ou la partie II du Code canadien du travail (art 128). 

Une nouvelle ligne d’information à Santé Canada sur le coronavirus est disponible : 1-833-784-4397.

Pour obtenir de plus amples renseignements, n’hésitez pas à communiquer avec votre représentante ou votre représentant du comité local mixte de santé et sécurité ou votre représentante ou votre représentant syndicale de votre section locale.

**Source d’information : Gouvernement du Canada/Santé Canada

https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/maladies/2019-nouveau-c...

 

 

Solidarité,

Marc Roussel
Permanent syndical national - Santé et sécurité
Fichier jointTaille
Le coronavirus de Chine 2019 - nCoV (pdf)300.93 Ko