Le droit à un avenir juste pour la Palestine

Share This

Mercredi 30 Mai 2018
2015-2019/361

Les incidents des dernières semaines à Gaza n’ont laissé personne indifférent. Même le premier ministre Trudeau s’est senti obligé de demander une enquête indépendante sur la situation à Gaza. Le Canada est complice de ces crimes. Il fournit à Israël des armes qui sont utilisées pour tuer des civils et maintenir l’occupation illégale de la Palestine. De plus, le Canada a récemment conclu un accord de libre-échange élargi avec le gouvernement israélien. Nous devons continuer à susciter et à alimenter les débats tout en posant des gestes concrets de solidarité.

 

Tournée d’Imad Temeiza, président du syndicat des postes de Palestine (PPSWU)

Après plusieurs tentatives pour obtenir un visa canadien, le confrère Imad Temeiza l’a enfin obtenu et, à l’invitation du STTP, a pu participer, en avril et au début de mai, à différentes activités. Il a participé à la conférence de Labor Notes, à Chicago, et à une conférence par vidéo avec les dirigeantes et dirigeants du Syndicat. Il a aussi fait des présentations à des sessions de formation, rencontré des dirigeantes et dirigeants du Congrès du travail du Canada (CTC), des groupes de la société civile et des groupes de soutien à la lutte du peuple palestinien à Montréal, à Toronto et à Ottawa.

Le STTP a un projet conjoint avec le PPSWU qui vise à consolider le syndicat des postes en Palestine et à renforcer les liens de solidarité entre les deux syndicats. Les travailleuses et travailleurs des postes de la Palestine sont des alliés solides du STTP et leur syndicat a été le premier au monde à publier une déclaration d’appui lors de notre dernière ronde de négociation.

 

Le bateau vers Gaza : Le confrère Ron Rousseau sera à bord!

Lors de sa dernière réunion, le Conseil exécutif national a adopté une résolution soutenant la participation du confrère Ron Rousseau à la Flottille de la paix vers Gaza.

Comme nous le savons, Israël maintient un blocus illégal, inhumain et destructeur sur Gaza depuis plus de dix ans. Selon les Nations Unies, Gaza deviendra inhabitable en 2020 à cause du blocus. Depuis sept ans, la Flottille pour la paix travaille à sensibiliser les gens et à faire pression sur la communauté internationale pour mettre fin au blocus. 

Cette année encore, des bateaux vogueront vers Gaza dans le but de défendre « le droit à un avenir juste pour la Palestine ». Tout au long du parcours, de Bergen (Norvège) à la Méditerranée, la Flottille s’arrêtera dans plusieurs villes pour discuter de la situation à Gaza.

Le confrère Ron Rousseau, président de la section locale de Whitehorse et vice-président du CTC pour les personnes autochtones, se joindra à la Flottille du 1er au 21 juin, d’Amsterdam à Lisbonne. Il en profitera pour parler de l’expérience des peuples autochtones au Canada et des similitudes avec la situation difficile que vivent les Gazouis, y compris l’accès extrêmement limité à l’eau, à l’éducation, aux services de santé et au droit à un avenir juste sur leur territoire.

Afin de continuer son travail, la Flottille a besoin du soutien actif de toutes les personnes qui partagent l’objectif de mettre fin au blocus de Gaza.

Envoyez votre contribution financière par chèque à :

Canadian Boat to Gaza
C. P. 1950, London succ. B
London (Ontario) N6A 5J4.

Pour obtenir plus d’information et suivre le périple de Ron, visitez le site web de la Flottille : jfp.freedomflotilla.org

 

Le peuple palestinien a besoin de nous : Agissons!

Dave Bleakney
2e vice-président national