Le STTP dénonce les « vautours qui tournent » autour de la livraison du courrier à domicile

Share This

Lundi 6 Octobre 2014

Pour diffusion immédiate

OTTAWA – Le syndicat représentant les travailleuses et travailleurs des postes dénonce fortement l’initiative de l’entreprise privée « You Have Mail », l’accusant de tirer profit de la décision récente de Postes Canada de mettre fin à la livraison du courrier à domicile, un service dont bénéficient actuellement plus de cinq millions de ménages canadiens. L’entreprise offre de ramasser le courrier des résidents et de le livrer à leur porte, moyennant des frais, évidemment.

« Le gouvernement Harper essaie de tuer le service postal public, et les vautours tournent déjà autour de leur proie, » déclare Denis Lemelin, président national du Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP).

 « Conformément à son mandat, Postes Canada est tenue d’être financièrement autonome, et elle l’a été durant la majeure parties des deux dernières décennies. En fait, elle a réalisé des profits au cours du dernier trimestre. Alors, pourquoi la population canadienne devrait-elle avoir à payer 20 $, 30 $ ou 60 $ pour que son courrier soit livré à domicile? »

Face à la baisse des volumes de courrier traditionnel, le syndicat préconise une expansion des services, notamment l’ajout de services bancaires.

« La privatisation n’est pas la solution, » explique M. Lemelin. « La livraison du courrier doit demeurer un service public, et non pas une activité commerciale à but lucratif. »

-30-

Pour obtenir de plus amples renseignements, communiquez avec Aalya Ahmad, service des communications du STTP, 613-327-1177.