Les consœurs et confrères de Pro-ex ont besoin de notre appui!

Share This

Jeudi 16 Avril 2015
2011-2015/392

Depuis février 2014, le STTP est en négociation avec l’entreprise Pro-Ex Transportation, entrepreneur des services urbains fusionnés (SUF). Malgré les négociations et le processus de conciliation, les parties n’ont pas été capables de s’entendre sur des questions clés comme les salaires, le personnel de relève, les heures de travail et certaines dispositions en matière de santé et de sécurité. Après deux journées de conciliation avec l’employeur, les pourparlers ont été rompus. La période de « réflexion » de 21 jours a pris fin le 14 avril. Le Syndicat a mené des votes de grève dans les six sections locales concernées : Annapolis Valley, Breton, Port Hawkesbury, St. Stephen, Edmundston et Campbellton. Les travailleuses et travailleurs de Pro-Ex ont envoyé un message très clair à leur employeur. En effet, 90 % d’entre eux ont participé au vote, et ils ont voté à l’unanimité (100 %) en faveur de la grève si cette mesure s’avère nécessaire pour parvenir à une convention collective équitable.

Ces travailleuses et travailleurs accomplissent les mêmes tâches que de nombreux membres des unités urbaine et rurale, mais ils ont très peu d’avantages sociaux, ils n’ont pas de régime de retraite et leurs salaires sont à peine plus élevés que le salaire minimum. Le système de Postes Canada donne lieu à de la surenchère parmi les entrepreneurs qui désirent obtenir un contrat avec elle, ce qui les incite à adopter une stratégie de bas salaires. Ainsi, Postes Canada et les entrepreneurs réalisent des profits, mais les travailleuses et travailleurs, eux, se retrouvent avec presque rien. Tant que nous ne dénoncerons pas ce type d’injustice, les employeurs continueront de chercher à niveler nos salaires par le bas.    

Nos consœurs et confrères de l’entreprise Pro-Ex méritent un bon salaire et de bonnes conditions de travail. Malheureusement, leur employeur ne semble pas être du même avis. Le STTP se bat depuis longtemps pour obtenir des conditions de travail justes et équitables pour les travailleuses et travailleurs des SUF, et c’est pourquoi nous poursuivons nos efforts de syndicalisation.

Nous demandons à toutes les sections locales d’envoyer un message de solidarité à nos consœurs et confrères de Pro-Ex. Tenez-vous au courant de l’évolution des négociations, car le Syndicat pourrait aussi vous demander de participer à des actions de soutien. Faisons savoir à nos consœurs et confrères qu’ils ne sont pas seuls!

Le Syndicat tient à remercier les membres de Pro-Ex pour leur démonstration de solidarité. Ces travailleuses et travailleurs prennent position pour le respect et l’équité. Nous devrions les féliciter pour leur force et leur courage.

Causer du tort à l’un d’entre nous, c’est causer du tort à tous!

Solidarité,

Toni MacAfee, Jim Gallant
Le comité de négociation

Envoyez vos messages de solidarité par la poste aux soins du bureau régional du STTP de l’Atlantique : 7020, chemin Mumford, 3e étage, Halifax (N.-É.) B3L 4S9;  ou par télécopieur au 902-453- 6953