Les négociations s’intensifient

Partager

Vendredi 18 Mai 2018
2015-2019/358
No. 22

Tel qu’il est indiqué dans notre précédent bulletin, les parties se réunissent en sous-comités. L’objectif est d’obtenir certaines de nos revendications avant la phase plus intensive, qui débutera le 4 juin prochain. Bref, il s’agit de tenter de créer un momentum.

 

Les sujets en discussion

Nous avons présenté nos revendications, et nous nous concentrons présentement sur les suivantes :

  • Maximiser les emplois à plein temps pour le groupe 1 (effectifs internes). Le système actuel ne permet pas de convertir en emplois à plein temps les heures à temps partiel, temporaires et supplémentaires dans les endroits où elles sont travaillées.
  • Créer une nouvelle classe d’emplois de mécaniciennes et mécaniciens de véhicules lourds. Cette mesure permettrait à nos membres d’effectuer davantage de réparations et d’entretien des véhicules lourds. Bon nombre possèdent déjà les qualifications nécessaires pour le faire. En ce moment, ce travail est effectué en sous-traitance.
  • Convertir en valeurs de temps les paiements à la pièce versés aux FFRS pour les envois à remettre en mains propres et les changements de serrures. Puisqu’ils n’ouvrent pas droit à pension, ces paiements à la pièce ont des répercussions pour toute la durée de la retraite.
  • Obtenir accès à l’information qui permettrait de vérifier si la convention collective et les règles qui s’y rattachent sont correctement appliquées. Nous devons être en mesure de nous assurer que ce qui sera négocié pourra être vérifié. Cette demande vise non seulement les factrices et facteurs, mais aussi les FFRS et les effectifs internes.

 

Demandes de l’employeur

Postes Canada a aussi soumis quelques sujets dont nous allons discuter plus en détail dans les jours à venir. Ces sujets sont les suivants :

  • Processus de réorganisation pour les FFRS
  • Des chaussures appropriées pour les factrices et facteurs urbains et les FFRS
  • Révision des classes d’emplois des groupes 3 et 4 (services techniques)
  • L’avenir de la livraison (comment palier à l’augmentation et à la fluctuation du nombre de colis) 

Nous vous communiquerons d’autres détails au fur et à mesure qu’ils seront connus. Entretemps, il est important de poursuivre les activités de soutien à la négociation.

 

Votre appui est essentiel.

 

Solidarité!

Sylvain Lapointe
Négociateur en chef de l’unité urbaine
Nancy Beauchamp
Négociatrice en chef, unité des FFRS
Fichier jointTaille
Les négociations s’intensifient (pdf)446.55 Ko