Lettre à la ministre McKenna au sujet du potentiel de Postes Canada de devenir un modèle novateur sur le plan environnemental

Share This

Jeudi 11 Février 2016

L’Honorable Catherine McKenna
Ministre de l’Environnement et du Changement climatique
107, rue Catherine (bureau principal)
Ottawa (Ontario)  K2P 0P4

Madame la Ministre,

Je tiens tout d’abord à vous féliciter de votre nomination au poste de ministre de l’Environnement et du Changement climatique. Votre portefeuille est certainement l’un des plus importants pour l’avenir du pays, et, sans contredit, de toute la planète. Je suis très heureux de voir le Canada joindre les rangs de la communauté internationale pour tenter de trouver des façons de préserver la planète et d’améliorer la biosphère.    

La COP21 l’a clairement fait comprendre : il doit y avoir convergence en matière de changements radicaux et de solutions radicales. Je vous écris dans l’espoir que vous exercerez votre influence afin que la question des changements climatiques figure dans le mandat du prochain examen de Postes Canada. Je vous écris aussi pour solliciter une rencontre avec vous à ce sujet.    

Depuis de nombreuses années, le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) tente activement de convaincre la direction de Postes Canada de l’importance de la société d’État en ce qui concerne la promotion de l’innovation sur le plan environnemental au Canada. Comme vous le savez, à l’échelle du pays, Postes Canada est l’entreprise qui dispose du plus grand parc de véhicules et du plus grand nombre de points de service. Cette situation représente une conjoncture exceptionnelle. En effet, présente dans presque toutes les localités du pays, Postes Canada peut et doit afficher les normes les plus élevées en matière de responsabilité environnementale. Le STTP révise actuellement ses propres pratiques environnementales afin de prêcher par l’exemple. Il estime être en mesure de jouer un rôle important et espère élaborer, avec Postes Canada, des solutions de coopération destinées à l’écologisation du service postal public.    

Le STTP a déjà fait de nombreuses suggestions à Postes Canada afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Il lui a offert sa collaboration pour effectuer des inspections environnementales touchant les installations et les opérations, la rénovation des installations et le remplacement des véhicules par des véhicules électriques ou hybrides. Le Syndicat lui a proposé de modifier la convention collective pour que la protection de l’environnement y figure en tant que responsabilité syndicale-patronale. Il lui a aussi proposé de négocier une entente avec toutes les grandes entreprises de messageries pour consolider le dernier kilomètre de livraison des colis afin de contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre et à la diminution des bouchons de circulation dans les villes.

Évidemment, sous la direction du gouvernement Harper, peu de choses ont été accomplies en ce sens. L’inefficacité de ce gouvernement en matière de protection de l’environnement, et même son hostilité à cet égard, ont fait du Canada un mouton noir sur la scène internationale. Je suis persuadé que vous comprenez bien la situation. Je suis de plus ravi de vous avoir vue jouer un rôle positif à la COP21, et d’avoir pris l’initiative de créer un espace à l’intention des différents intervenants du Canada pour qu’ils puissent discuter ensemble. La récente réunion des ministres provinciaux de l’Environnement et la promotion du dialogue entre le fédéral et les provinces sur le thème de l’environnement sont deux initiatives qui étaient attendues depuis longtemps; elles signalent la possibilité, pour les Canadiens et Canadiennes, d’emprunter une voie prometteuse. L’arrivée d’un gouvernement qui accepte ses responsabilités sur le plan environnemental nous permet de croire en l’existence d’un potentiel énorme pour une société publique d’envergure nationale, comme Postes Canada, de devenir un chef de file en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Je suis tout à fait convaincu qu’une telle démarche entraînera de précieuses retombées à l’échelle nationale et internationale.   

Pour cette raison, je vous demande d’exercer votre influence pour que le prochain examen public de Postes Canada comprenne explicitement un volet sur le leadership, l’innovation et la protection en matière d’environnement. Le STTP espère voir le jour où tous les bureaux de poste du pays pourront être fiers de donner l’exemple en matière de réduction des gaz à effet de serre. Le STTP estime que les véhicules de Postes Canada pourraient devenir un symbole de véhicules de livraison sans émissions polluantes, et que les installations postales et les bureaux de poste pourraient tous être dotés de bornes de recharge publiques.

Comme vous pourrez le constater à la lecture des articles indiqués au bas, le STTP exprime depuis longtemps ses préoccupations en matière de protection de l’environnement. Il est frustrant de constater le gaspillage du potentiel de Postes Canada à devenir un modèle novateur sur le plan environnemental, et tout cela à cause des prises de positions du gouvernement Harper à l’encontre des dossiers environnementaux.        

Le STTP souhaite pouvoir travailler avec vous et avec tous les intervenants pour renverser la vapeur afin d’obtenir des résultats réellement tangibles dont pourront profiter les générations à venir. 

Le STTP espère pouvoir se réunir avec vous afin de vous présenter un résumé concret de ses propositions de mise en place d’un service postal novateur et respectueux de l’environnement. Le STTP estime qu’il faut saisir cette occasion exceptionnelle de travailler ensemble afin de changer notre trajectoire, en tant que société, pour atteindre les objectifs que le pays s’est fixés sur le plan environnemental. Sachez, en terminant, que vous êtes plus que la bienvenue à notre bureau national d’Ottawa, situé au 377, rue Bank.    

 

Recevez, Madame la Ministre, mes sincères salutations.

Dave Bleakney
2vice-président national du STTP

 

CC

Conseil exécutif national du STTP
Spécialistes du STTP

 

Livres et articles sur le service postal et les changements climatiques :

 

Livre : Canadian labour's climate dilemma (Geoff Bickerton & Carla Lipsig‑Mummé)

http://search.library.utoronto.ca/details?10076231

 

Article : Climate Change and Canadian Unions: The Dilemma for Labour

http://warming.apps01.yorku.ca/wp-content/uploads/WP_2013-02_Lipsig-Mumme_Lafleur_Bickerton_Climate-Change-Canadian-Unions.pdf

 

Livre : Climate Change and Work and Employment in the Canadian Postal and Courier Sector  (Meg Gingrich, Sarah Ryan & Geoff Bickerton) 

https://fernwoodpublishing.ca/book/climatework

 

Article : Climate Change and Work and Employment in The Canadian Postal and Courier Sector (page 108) (Geoff Bickerton, Meg Gingrich & Sarah Ryan)

http://warming.apps01.yorku.ca/wp-content/uploads/2011/08/What-do-we-know-full-report-final.pdf