Offre globale visant l’unité des FFRS

Share This

Vendredi 14 Septembre 2018
2015-2019/408
No. 35

Le vendredi 14 septembre 2018, nous avons répondu à l’offre globale du 7 septembre de Postes Canada en présentant une offre globale qui répond à nos besoins et à nos revendications. Nous sommes résolus à apporter d’importantes améliorations à la convention collective de l’unité des FFRS et à obtenir l’égalité pour ces membres. 

 

Notre proposition

  • Augmentation salariale de 3,5 % pour chaque année de la convention collective à compter du 1er janvier 2018, qui comprend la protection contre l’inflation (indemnité de vie chère [IVC]).

  • Taux horaire équivalant à celui des facteurs et factrices assorti d’une prime pour les employées et employés de relève permanents (ERP).

  • Garantie d’un nombre minimal d’heures de travail et rémunération de toutes les heures travaillées, y compris les heures supplémentaires.

  • Progression des employées et employés de relève sur appel dans l’échelle salariale en fonction de leur service continu.  

  • Admissibilité aux régimes d’avantages sociaux à la retraite en fonction du service continu. 

  • Obligation de Postes Canada de suppléer à toutes les absences.

  • Nouveau système de mesure des itinéraires (SMI) qui indique la durée des activités des FFRS et permet le plein accès aux renseignements nécessaires à la vérification des itinéraires.

  • Envois à remettre en mains propres (ERM) et changements de serrure : le temps consacré à ces tâches ouvre droit à pension. 

  • Véhicule adéquat fourni par la Société aux FFRS.

  • Sécurité d’emploi pour l’ensemble des employées et employés réguliers (titulaires d’itinéraire et ERP). 

  • Sous-traitance interdite et protection des zones de livraison réservées aux FFRS. 

  • Versement de 100 % du salaire, par Postes Canada, en cas d’accident du travail.

  • Améliorations du Programme d’assurance-invalidité de courte durée (PAICD), y compris son processus d’appel et majoration des prestations.

  • Limites visant les heures supplémentaires non voulues. 

  • Protection des victimes de violence conjugale et inclusion des déléguées et délégués sociaux dans la convention collective.

  • Création d’un comité mixte sur l’environnement chargé de prendre des mesures concrètes pour réduire l’empreinte environnementale de Postes Canada.   

  • Propositions de diversification des services au public : services financiers, services postaux dans les collectivités autochtones, services Internet à large bande, entre autres.

 

Il ne s’agit là que de quelques-unes des revendications que renferme notre offre globale.

 

Luttons pour obtenir ce que nous méritons. ÉGALITÉ!

 

Solidarité,

Nancy Beauchamp
Négociatrice en chef, unité des FFRS
Sylvain Lapointe
Négociateur en chef de l’unité urbaine