Soulignons le Mois du patrimoine tamoul 2020!

Share This

Mercredi 8 Janvier 2020
2019-2023/070

Soulignons le Mois du patrimoine tamoul 2020!

Source de l’image : https://www.slideshare.net/ganeshaappakayavenkatesan/tamilnadu-culture-for-kids (site Web an anglais seulement)



Chaque année, en janvier, nous célébrons le patrimoine tamoul. Nous le faisons, comme l’écrit le gouvernement du Canada, en « reconnaissance de l’apport des Canadiennes et Canadiens d’origine tamoule à leur société d’accueil, de la richesse de la langue et de la culture tamoules et de l’importance de la mise en valeur du patrimoine tamoul pour le faire connaître aux générations futures ».

Au début des années 1980, de nombreux Tamouls ont quitté le Sri Lanka après l’éclatement d’une guerre civile violente. Le Canada a alors accueilli l’une des plus grandes diasporas sri lankaises au monde. Par ailleurs, à l’échelle mondiale, la plus grande diaspora tamoule provenant du Ski Lanka se trouve à Toronto. Cela dit, la population tamoule enrichit bien d’autres villes, et elle fleurit aussi au sein de notre syndicat.

Parmi les personnalités canadiennes d’origine tamoule, on compte l’écrivain Shyam Selvadurai, le compositeur D. Imman, de même que Lenin M. Sivam, qui a réalisé le film 1999, mettant en scène de jeunes Tamouls à Toronto. La diaspora tamoule est également très active en politique et compte des représentants élus à tous les paliers de gouvernement au Canada depuis 2005.

Lorsque la communauté tamoule s’est mobilisée il y a environ dix ans pour sensibiliser la population à la guerre civile et aux massacres de Tamouls au Sri Lanka, elle a malheureusement été confrontée au racisme et aux propos anti-immigration. Ses membres ont été traités, entre autres, de terroristes. De plus, les centaines de Tamouls qui sont arrivés en Colombie-Britannique à bord des navires Ocean Lady et Sun Sea ont été arrêtés, puis interrogés. Stephen Harper, alors premier ministre du Canada, a profité de la situation pour adopter des mesures législatives sévères, rendant obligatoire la détention des demandeurs d’asile.

Malgré tout, les Tamouls et leurs alliés ont tenu bon. Ils ont continué à renforcer et à sensibiliser leurs communautés d’accueil et ont surmonté une grande partie de la haine, et depuis 2016, le Mois du patrimoine tamoul est célébré d’un océan à l’autre. Un festival tamoul se déroule chaque année à Toronto, et d’autres activités culturelles font découvrir et apprécier l’apport de la communauté tamoule à notre société.

Le militantisme peut vaincre la haine et l’ignorance, et notre syndicat se fait le champion des droits de la personne et de la lutte contre le racisme. Nous sommes fiers de l’apport de nos confrères, consœurs et camarades d’origine tamoule. C’est pourquoi nous vous invitons à souligner le Mois du patrimoine tamoul en participant à une activité près de chez vous. Vous trouverez plus d’information en ligne ou auprès de votre section locale.

 

Solidarité,

Jan Simpson
Présidente nationale