Timbre commémorant Albert Jackson, premier facteur noir du Canada

Share This

Vendredi 8 Février 2019
2015-2019/497

Albert Jackson, premier facteur noir du CanadaÀ la fin janvier, le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) a assisté au dévoilement d’un timbre commémorant Albert Jackson, premier facteur noir du Canada, plus de 100 ans après sa mort.

L’histoire d’Albert Jackson, ancien enfant-esclave des États-Unis ayant fui au Canada par le chemin de fer clandestin, s’inscrit dans un chapitre important de notre histoire commune.

Lorsque le Comité national des droits de la personne (CNDP) a pris connaissance de l’histoire d’Albert Jackson, il a tout de suite tenu à la faire connaître à l’ensemble de la population du pays.

En 2013, le CNDP a produit une affiche rendant hommage à Albert Jackson. À ce jour, elle demeure l’une de nos affiches les plus populaires, ayant été distribuée à nos sections locales et aux collectivités à l’échelle nationale.

Avec l’aide de la section locale de Toronto, nous avons contribué aux retrouvailles dans la famille Jackson, à la création d’une pièce de théâtre intitulée « The Postman » (le facteur) sur l’histoire d’Albert Jackson et l’importance de la livraison à domicile, à une campagne de rédaction de lettres par les étudiants et étudiantes de l’école publique Victoria, et à de nombreuses autres activités.

Tout cela n’a rien de surprenant.

L’histoire d’Albert Jackson représente non seulement une lutte contre le racisme, mais aussi une lutte pour la dignité, le respect et l’équité au travail. Il s’agit d’objectifs pour lesquels notre Syndicat et l’ensemble du mouvement syndical se battent encore aujourd’hui.

Nous sommes très fiers que ce timbre fera connaître à des générations de Canadiens et Canadiennes le courage d’Albert Jackson et de la communauté noire dynamique qui l’a soutenu.

Il est important de constamment travailler à améliorer l’égalité en milieu de travail, mais il est essentiel de nous tourner vers le passé pour souligner la mémoire des gens qui ont lutté avant nous.

Albert Jackson nous a montré la voie. Continuons de lutter pour une société plus juste.

 

Solidarité,

Jan Simpson
1ere vice-présidente nationale