Un message de la consœur Marion Pollack, membre à la retraite : Allez voter!

Share This

Jeudi 15 Octobre 2015
2015-2019/050

Allons voterJ’ai reçu un message de la consœur à la retraite Marion Pollack où elle explique qu’elle votera pour la défaite des conservateurs le 19 octobre. La consœur Pollack a occupé de nombreux postes au sein du Syndicat au palier local, régional et national, et elle a consacré toute sa vie active à l’amélioration des conditions des travailleurs et travailleuses des postes et à la lutte pour la justice sociale et contre l’oppression sous toutes ses formes. Je tiens à vous transmettre son message et à reprendre ses encouragements à aller voter le 19 octobre prochain.  

Solidarité,

Mike Palecek
Président national

Le 19 octobre prochain, je ferai le choix de protéger ma retraite, ma collectivité, Postes Canada et la vie de mes proches et de mes amis. J’irai voter pour que les conservateurs ne reviennent pas au pouvoir.  

Voici 12 raisons pour lesquelles je rejette Stephen Harper et le parti conservateur.

 

  1. Je tiens à protéger ma propre retraite et celle de mes proches.  Le plan du gouvernement Harper de faire passer de 65 ans à 67 ans l’âge d’admissibilité aux prestations de la Sécurité de la vieillesse compliquera grandement la vie des personnes retraitées. Je veux que les personnes retraitées aient une retraite protégée, et je ne veux pas qu’elles s’inquiètent de manquer d’argent pour se nourrir, se loger, etc.  

  2. Je veux des services de garde à 15 $ par jour.  À cause du manque de services de garde à prix abordables, de nombreuses personnes retraitées consacrent leur retraite à s’occuper de leurs petits-enfants. Bien qu’elles soient nombreuses à se dire comblées de pouvoir passer du temps avec leurs petits-enfants, elles n’ont pas pris leur retraite pour devenir gardiennes d’enfants à plein temps. De plus, étude après étude, la recherche prouve que des services de garde de qualité à prix abordable s’avèrent bénéfiques pour les enfants et pour l’économie. 
     
  3. Je veux un système de santé de qualité.  Comme bien des gens, je dépends du système de santé public pour me faire soigner. À cause des compressions en santé, je serai malade plus souvent. Les conservateurs veulent soustraire 36 milliards de dollars du budget de la santé. Ce sont de bien mauvaises nouvelles pour tout le monde, moi y compris. 

  4. Je veux la tenue d’une enquête publique sur la disparition et l’assassinat de femmes et de jeunes filles autochtones.  Toutes les fois que j’entends les proches d’une femme ou d’une jeune fille autochtone portée disparue ou assassinée, mon cœur se serre. Il faut mener une enquête non seulement pour savoir ce qui s’est réellement passé, mais aussi pour mettre fin à une telle tragédie. 

  5. Je redoute les conséquences du Partenariat transpacifique (PTP).  Ce nouvel accord de libre-échange risque de faire grimper le prix des médicaments dont j’ai besoin, et il risque de mener à la privatisation ou à la déréglementation de Postes Canada. Cet accord commercial est peut-être bon pour les grandes entreprises, mais il ne l’est pas pour monsieur et madame tout-le-monde.

  6. Je tiens à la livraison du courrier à domicile.  Les conservateurs veulent faire disparaître la livraison du courrier à domicile. Cette décision aura des conséquences négatives pour les personnes qui, comme moi, ont de la difficulté à marcher.    

  7. Je tiens à conserver mon régime de retraite de Postes Canada.  J’ai pris ma retraite après plus de 35 ans de service à Postes Canada. J’ai choisi de différer une partie de mon salaire pour pouvoir bénéficier d’une bonne retraite. Les conservateurs laissent entendre qu’ils pourraient opter pour un régime de retraite à prestations cibles. Quand le gouvernement du Nouveau-Brunswick a institué un régime de retraite à prestations cibles, les personnes retraitées ont vu leurs prestations mensuelles diminuer. Je n’ai pas les moyens de subir une diminution de mes prestations mensuelles.

  8. Je veux un monde meilleur pour les femmes.  Les conservateurs refusent d’agir en ce sens.
     
  9. Je ne peux pas supporter les attaques des conservateurs contre les travailleurs et travailleuses et les syndicats.  En 2011, le gouvernement Harper a imposé aux travailleurs et travailleuses des postes une loi de retour au travail, et ce, malgré le fait que Postes Canada avait décrété un lock-out. À plusieurs reprises, les conservateurs ont eu recours ou menacé d’avoir recours à une loi de retour au travail.
     
  10. Je veux pouvoir manifester sans être étiquetée de terroriste.  La loi C-51 présente des dangers. La définition de terrorisme y est tellement vague que mes amis et moi pourrions être accusés de terrorisme simplement pour avoir exercé notre droit de manifester pacifiquement.    

  11. Je veux un environnement sûr et propre.  Les changements climatiques me préoccupent. Au cours des dernières années, j’ai été témoin de la sécheresse, de la disparition d’habitats naturels, et de conditions météorologiques extrêmes. J’ai besoin d’air et d’eau non pollués. Les décisions du gouvernement Harper ont des conséquences négatives sur l’environnement. 

  12. Je ne veux pas que la question des droits de la personne deviennent un enjeu politique.  Je suis tellement fâchée de voir que les conservateurs utilisent les droits de la personne pour obtenir des votes. Se servir des droits de la personne pour en faire des enjeux politiques revient à mettre en danger tous nos droits. Aujourd’hui, c’est au tour du niqab, demain, ce pourrait être les droits des personnes ayant une incapacité, ensuite, ce pourrait être le droit à la libre négociation collective.

   

Le 19 octobre, faites comme moi et allez voter!  

Votez pour la sécurité de la retraite, les services de garde, l’environnement et la justice.   

Solidarité,

Marion Pollack
Membre à la retraite